name="description">


Le site de généalogie de Catherine et Michel Meste


Maurice Coustau et Anna Campo



Le 20 octobre 1924, se marient dans la cathédrale de Lescar Maurice COUSTAU, officier d’aviation, et Marie Jeanne Anna CAMPO (dite Anna).

  1. Anna CAMPO, née le 26 mai 1898 à Lescar, est une cousine (éloignée !) de Michel : elle est en effet l’arrière petite-fille du couple Raymond CAMPO et Marguerite LAHILLE, qui se sont mariés à Lescar le 23.11.1822, et qui sont tous les deux des descendants d’ancêtres de Michel.

Les parents d’Anna sont Marie UGLAS et Jean CAMPO (dit Charles). Ce dernier est fils de Jean CAMPO et Marcelline TRUBESSET, et petit-fils de Raymond CAMPO et Marguerite LAHILLE.

Marguerite LAHILLE est la fille de Mathieu LAHILLE (3ème né), menuisier, et de Jeanne Marie ENCASTET, et la petite-fille d'ancêtres de Michel : Bertrand LAHILLE dit LARROUY et Marguerite BOUDIGUET dite MATHIAS (Sosa 134 et 135).

Les grands-parents maternels de Raymond CAMPO sont aussi des ancêtres de Michel : il s’agit de Pierre PERE dit CATRAMAILLAS et Marie LAULHERE (Sosa 136 et 137).

Les trisaïeux paternels de Raymond sont eux aussi des Sosa de Michel : Dominique VIGNAU dit SEMPE et Jeanne PORTUGAU dite MONGE (Sosa 320 et 321).

Les parents de Raymond sont Jean CAMPO et Jeanne Péré ; ses aïeux sont Jacques CAMPO dit SEMPE et Marie HUSTET dit GRANGER ; ses bisaïeux sont Antoine SEMPE et Marie CAMPO (de ce couple naîtront tous les  CAMPO dit SEMPE) ; et enfin, on trouve les trisaïeux : Dominique VIGNAU dit SEMPE et Jeanne PORTUGAU dite MONGE.

Concernant les premières apparitions du patronyme CAMPO à Lescar, on retrouve une Marie CAMPO dans le censier de 1643 de Lescar, ainsi qu’un mariage en 1653 entre Pierre PALOU et Jeanne CAMPO.

 

  1. Maurice COUSTAU est né à Auch le 3 mai 1890. Dans le recensement de Lescar de 1926, on le retrouve, jeune officier d’aviation, installé avec sa femme Anna et son fils Jean qui vient de naître. Ils habitent place Croix de Mariotte. En 1939-40, il commandera, en qualité de lieutenant-colonel, la base aérienne de Pont-Long.

Cette lande de près de 10000 hectares est située au Nord de Lescar. Elle est pendant des siècles utilisée par les bergers d’Ossau pour leur transhumance, après la période estivale dans les pâturages de montagne. Et ceci au prix de nombreuses disputes avec les paysans locaux …

Son destin va basculer au début du XXème siècle, avec la création d’un terrain d’aviation : va s’écrire là l’une des pages importantes de l’histoire mondiale de l’aviation (les frères Wright vont y créer la première école d’aviation du monde). Ci-dessous, les frères Orville et Wilbur Wright.

Les frères Wright

On pourra retrouver l’histoire du Pont-Long jusqu’au début du XVIème siècle sur les sites de Bernard Cauhapé et JC Baradat :

 Site de Bernard Cauhapé
 Site de Jean-Claude Baradat

Pour l’histoire plus récente, et en particulier le rôle éminent joué par Pont-Long dans le domaine de l’aviation, on pourra voir les sites suivants :

La camp d'aviation du Pont-Long à Lescar

Les pionniers de l'aviation

 

Le colonel Maurice COUSTAU figure parmi les lescariens notoires cités dans l’ouvrage de Denis LABAU : « Lescar. Chronique d’une cité du Béarn au  XXème  siècle », 1985.

On mentionne dans ce dernier quelques unes de ses activités auxquelles il consacra sa retraite : il rédigea plusieurs études concernant l’histoire de Lescar ; fut un des initiateurs de l’inventaire des tumuli de la région nord de Lescar ; étudia l’histoire de l’hôpital médiéval de Lespiau à Bougarber ;  retraça l’histoire du collège des Barnabites ; découvrit dans la maison Giraudy des registres de comptabilité des Barnabites ; recueillit de nombreux objets rustiques  dans de vieilles demeures lescariennes, qui se retrouveront au musée de Lescar.

 

 

Auteur : Michel Meste.      Pages réalisées avec Kompozer.