Le site de généalogie de Catherine et Michel Meste



Le patronyme HOURTICQ à Lescar,

du XVIIème au XXème siècle




      [Ci-dessous, les numéros Sosa sont donnés pour le de-cujus M.M.]

 

            Le patronyme HOURTICQ fait partie de ceux dont on note la présence à Lescar depuis trois siècles et demi. Dans l'étude généalogique
ci-dessous, nous retraçons  cette présence, depuis le premier « couple fondateur » (mariés vers 1680), que l’on appellera « première génération », dont descendent tous les HOURTICQ présents à Lescar jusqu’au début du XXème siècle. On pourra y croiser quelques uns de mes ancêtres, signalés par la mention du « numéro Sosa » indiquant leur place dans tous les ascendants (voir generalites pour la définition précise de ces numéros), ainsi que plusieurs autres patronymes anciens de Lescar. La présence de ces ancêtres est en partie à l’origine de ce document.

            Une autre raison en est la présence, parmi les « cousins béarnais de Lescar » dont on parlait dans la famille lorsque j’étais jeune, de Paul HOURTICQ, né en 1895. Ingénieur chimiste, il a travaillé à l’usine de Sète qui fabriquait les engrais vendus par la Compagnie Bordelaise des Produits Chimiques (dont le siège était à Bordeaux). C’est dans cette dernière qu’a travaillé toute sa vie mon père Pierre MESTE (Sosa 2). Peintre à ses heures perdues, Paul HOURTICQ est mentionné dans l’ouvrage de Denis LABAU : Lescar. Chronique d’une cité du Béarn au XXème siècle. On lui doit entre autres une huile montrant la Porte de l’Esquirette de Lescar.Ruines du chateau de Lescar




    Les indications sur la présence des HOURTICQ à Lescar proviennent de l’étude des recensements de cette commune (accessibles sur internet), qui ont été réalisés à partir de 1793, donnés ci-dessous.

Précisons que pour le XVIIème siècle, il y a beaucoup de lacunes dans les archives (BMS et actes notariés) disponibles de nos jours, ce qui rend parfois les analyses problématiques.



A – Les données généalogiques


On mettra ci-dessous en gras les couples qui transmettront le patronyme sur Lescar.

1.      La première génération : Jean Pisson dit Hourticq et Domengine Amade

Le « couple fondateur » est constitué de Jean PISSON (Sosa 1476), qui sera appelé PISSON dit HOURTICQ après son mariage avec Domengine AMADE dite HOURTICQ (Sosa 1477), née le 7 novembre 1654 à Lescar, paroisse Notre Dame). Ils ont dû se marier à Lescar vers 1672.

            Nous n’avons pas pu retrouver les ancêtres de Jean PISSON, ni même d’où ils provenaient. Nous ne trouvons aucune trace de ce patronyme à Lescar avant le mariage ci-dessus (ni dans le censier de 1643, ni dans le « recensement » des feux de 1385. On peut noter toutefois la présence de PISSON à Artigueloutan (petite commune à une dizaine de km à l’est de Pau) à partir de la fin du XVIIème siècle.

            Par contre, on connaît les parents de Domengine : il s’agit de Jean AMADE dit HOURTICQ et de Jeanne COUSTOURRET. Outre Domengine, ce couple aura deux autres enfants :

·         Mathieu AMADE dit HOURTICQ (né le 8.7.1653 à Lescar), dont on ne trouvera aucune trace à Lescar après cette naissance.

·         Jacob AMADE dit HOURTICQ, né à Lescar le 27.5.1658.

On retrouve dans le censier de Lescar de1643 la présence d’un Jean AMADE, recteur d’Artix, possédant des terres à Eslayou. Ce pourrait être le grand-père de Domengine.

            Précisons que ce patronyme AMADE était mentionné au XVIIème siècle sous les formes D’AMADE ou DAMADE.
 

2.      Deuxième génération

Jean et Domengine auront deux enfants :

    * Jean PISSON dit HOURTICQ, né le 19 octobre 1692 à Lescar ND (Sosa 738), qui se mariera avec Marie VIGNAU dite SEMPE le 29 avril 1710 en la cathédrale Notre Dame (Sosa 739). On trouvera leurs enfants au paragraphe 3 ci-dessous concernant la troisième génération.
          o Les parents de Marie sont Jean VIGNAU dit SEMPE et Jeanne SIOT. De ce couple descendront tous les lescariens portant le patronyme SEMPE jusqu’au XXème siècle (voir Les Sempe de Lescar)

    * Jean PISSON dit HOURTICQ, né le 9 avril 1697 à Lescar ND, dont nous n’avons pas trouvé de descendance sur Lescar.

3.      Troisième génération

Jean et Marie Sempé auront trois enfants :

    * Suzanne HOURTICQ, née le 12 février 1711 à Lescar (Sosa 369), qui se mariera  vers 1735 avec Jean LAMARQUE dit BIRON (Sosa 368).

Suzanne et Jean sont les ancêtres (6ème génération) de Marie Ida Sempé, épouse de Pierre MESTE et grand-mère de Michel.

Dans leurs descendants, figure aussi Catherine BIRON (née vers 1834 à Lescar), qui épousera Jean HOURTICQ (né le 2 mai 1833) que l’on retrouvera plus bas parmi les descendants du frère de Suzanne. Un autre exemple de mariage entre cousins.

    * Jean PISSON dit HOURTICQ, né le 25 juin 1718 à Lescar. Il épousera Marie HERRAN dite CARRERE (née le 7 novembre 1717 à Lescar). Leurs enfants sont mentionnés au paragraphe 4 ci-dessous.

Les parents de Marie sont Bernard HERRAN (Sosa 266) et Jeanne CARRERE (Sosa 267), deux ancêtres de Michel. Ce qui n’est pas fréquent, c’est que deux autres sœurs de Marie sont aussi des ancêtres de Michel : l’aînée Françoise épousera Jean COY (de ce couple viendront tous les COY de Lescar « modernes » ; la cadette Jeanne épousera Bernard ADAM-BALAGUE (qui donneront tous les ADAM BALAGUE « modernes », voir Les Adam-Balagué).

    * Catherine HOURTICQ, née le 21 mai 1721 à Lescar

    * Jeanne HOURTICQ, née le 16 mars 1724 à Lescar

4.      Quatrième génération

Jean et Marie HERRAN auront deux enfants :

    * Jean HOURTICQ, né à Lescar vers 1752. Il se mariera avec Marie LAHILLE le 28 avril 1789. Ils auront un fils Jean, dont on perd la trace à Lescar  ensuite, et une fille.

La naissance de ce Jean HOURTICQ n’a pas pu être retrouvée, correspondant à une période manquante des archives.

Les parents de Marie sont Bertrand LAHILLE et Marguerite BOUDIGUET, deux ancêtres de Michel (Sosa 134 et 135).
 

    * Jean HOURTICQ (né le 15.1.1744 à Lescar), qui se mariera avec Bernardine MORTER dite LACERISERE. Leurs enfants sont donnés au paragraphe 5.

Les parents de Bernardine sont Pierre MORTER dit LACERISERE et Marie GUICHARNAUD dite BIDOU.

5.      Cinquième génération

Jean et Bernardine auront trois enfants, tous de Lescar :

    * Pierre HOURTICQ, né le 10 novembre 1771, décédé à Lescar le 12 septembre 1807. Il épousera le 25 février 1797 Jeanne CROUTZE dite BILAA (née le 25 septembre 1774 à Lescar). On trouvera leurs enfants au paragraphe 6.

Les parents de Jeanne sont des ancêtres de Michel : Joseph CROUTZE et Suzanne LAHITTE (Sosa 170 et 171).

    * Jean HOURTICQ, né le 29 novembre 1775, dont on ne connaît pas de descendance.

    * Marie HOURTICQ, née le 14 avril 1779.

6.      Sixième génération

Pierre et sa femme Jeanne CROUTZE auront quatre enfants :

    * Pierre HOURTICQ 1er né (né le 2 mars 1798 à Lescar, décédé le 1er février 1847 aussi à Lescar). Il se mariera le 6 juillet 1816 avec Thérèse MOUSSOU-MARSAGUET. Leurs enfants sont donnés au septième paragraphe ci-dessous.

Les parents de Thérèse sont Jean MOUSSOU et Marie LAMARQUE dite MARSAGUET.

    * Joseph HOURTICQ 2ème né (né le 26 avril 1801) qui épousera le 6 octobre 1829 Marie MOURTE dite MAURY. On trouvera au paragraphe 7 leurs enfants.

    * Jean HOURTICQ 3ème né (né à Lescar le 1er décembre 1803, décédé le 10 septembre 1860). De son mariage avec Suzanne ADAM-BALAGUE le 13 mai 1828 naîtront 13 enfants. Parmi ces enfants, tous les garçons mourront en bas âge, sauf le dernier Pierre dont on ne trouve pas trace à Lescar d’une postérité.

Suzanne ADAM-BALAGUE est la fille de Jean ADAM-BALAGUE (Sosa 66) et de Marie LAHILLE (Sosa 67). Elle est la sœur de Marie ADAM-BALAGUE qui épousera Jean MESTE en 1809 (voir Les Adam-Balagué).

    * Pierre HOURTICQ, né à Lescar le 12 août 1807, sans postérité à Lescar.

7.      Septième génération

7.1 Pierre et Thérèse MOUSSOU-MARSAGUET auront sept enfants. Parmi les six garçons, trois mourront en bas âge, deux autres : Jean et Dominique n’auront pas de descendance sur Lescar.

Le premier né, Joseph HOURTICQ (né le 19 décembre 1819 à Lescar) épousera Marie NAVAILLES dite ARGENTAA le 1er octobre 1844, qui lui donnera quatre enfants (voir paragraphe 8 ci-dessous).

Les parents de Marie sont Jean Pierre ARGENTAA et Marie COUSTOURRET.

 

7.2 Joseph et Marie MOURTE auront deux enfant : une fille, Thérèse en 1829, et un garçon : Jean HOURTICQ, né le 2 mai 1833, qui se mariera le 8 mai 1860 avec Catherine BIRON (descendante de Jean LAMARQUE dit BIRON et Suzanne HOURTICQ, mentionnés plus haut à la troisième génération).

Les parents de Catherine sont Jean BIRON et Marie Jeanne RACHOU-BRUCHY, deux autres ancêtres de Michel (Sosa 46 et 47).

Jean et Catherine auront deux enfants, dont un garçon : Jean, né le 27 janvier 1867, sans postérité sur Lescar.

8.      Huitième génération

Joseph et Marie NAVAILLES auront 4 enfants, dont 3 filles. Le garçon : Jean-Pierre HOURTICQ naît le 3 août 1848 à Lescar. Il se mariera à Lescar le 6 août 1878 avec Jeanne Apollonie GUIRANNE (née en 1860). De ce couple naîtront 6 enfants, donnés ci-dessous au 9ème paragraphe.

9.      Neuvième génération

Jean-Pierre et Jeanne Apollonie auront 6 enfants, dont 2 filles. L’aînée, Marie Rose, se mariera avec Jean Isaac COY, qui lui donnera 7 enfants. La deuxième fille : Francine, se mariera avec J. ARTHUS. Parmi les garçons, Pierre (né en 1881) se mariera avec Marguerite LALUCAA. Le dernier, Paul a été mentionné dans l’introduction.


B – Les recensements de Lescar


Les recensements des habitants de Lescar, disponibles sur Internet à partir de 1793 (avec une absence de 1851 à 1901) jusqu’à 1931, permettent de suivre la présence du patronyme HOURTICQ sur Lescar sur les deux derniers siècles. On précisera, pour chaque couple mentionné, la génération en question selon le classement effectué dans la partie A ci-dessus. Au-delà des présents, il est aussi intéressant d’analyser les nombreuses absences : présence de pas mal de filles, beaucoup de décès en bas âge, et certainement quelques émigrations hors de Lescar, que nous n’avons pas pu étudier.

 

1793
   
a) Jean HOURTICQ (époux de Bernardine MORTER, 4ème génération),

            son fils Pierre HOURTICQ (futur mari de Jeanne CROUTZE)

b) HOURTICQ Chin (42 ans, 4ème génération), son épouse (Marie LAHILLE), une fille de 1 an : Marie

 

1817
  
Jeanne CROUTZE (épouse de Pierre HOURTICQ, né en 1771, 5ème génération)

 

1831
   
Pierre HOURTICQ (né en 1798, 6ème génération )

Thérèse MOUSSOU, son épouse, avec 1 enfant

 
1836

 
a) Jean HOURTICQ (né en 1803, 6ème génération), sa femme Suzanne BALAGUE et 3 enfants

b) Pierre HOURTICQ (né en 1798, 6ème génération),

Thérèse MOUSSOU, son épouse, avec 3 enfant

 
1846


a) Jean HOURTICQ (né en 1803, 6ème génération), sa femme Suzanne BALAGUE et 7 enfants

b) Pierre HOURTICQ (né en 1798, 6ème génération, époux de Thérèse MOUSSOU), son fils Joseph HOURTICQ (né en 1819, 7ème génération) et sa femme Marie ARGENTAA avec une fille (Marie), et Dominique HOURTICQ (né en 1831)

 
1851

 
Jean HOURTICQ (né en 1803, 6ème génération), sa femme Suzanne BALAGUE et 7 enfants

 
1901

 
a) Jean HOURTICQ (né en 1833, 7ème génération, époux de Catherine BIRON), et une fille : Anna

b) Jean Pierre HOURTICQ (né en 1848, 8ème génération), Jeanne Apollonie GUIRANNE, avec 5 enfants

 
1911

 
a) Jean Pierre HOURTICQ (né en 1848, 8ème génération) et Jeanne Apollonie GUIRANNE

Pierre HOURTICQ (fils de Jean Pierre et Jeanne, 9ème génération), Marguerite LALUCAA sa femme, et une fille

b) Jean HOURTICQ (né en 1833, 7ème génération, époux de Catherine BIRON), et une fille : Anna

 1931

Jeanne Apollonie GUIRANNE (8ème génération) (rue Callebraque)


Auteur : Michel Meste.      Pages réalisées avec Kompozer.